Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Irak: l'ONU réagit suite aux révélations de WikiLeaks

Genève - L'ONU a réagi mardi aux révélations de WikiLeaks sur la guerre en Irak. La Haut Commissaire aux droits de l'homme a appelé les Etats-Unis et l'Irak à enquêter sur les allégations de torture et autres abus révélés vendredi par le site et à poursuivre leurs responsables.
La Haut Commissaire Navi Pillay a demandé aux autorités irakiennes et américaines de traduire en justice les responsables d'assassinats, d'exécutions sommaires, de tortures et d'autres violations graves des droits de l'homme, en conformité avec le droit international.
La Haut Commissaire a également affirmé que les informations de WikiLeaks "ajoutent à sa préoccupation que de sérieuses violations des droits de l'homme ont eu lieu en Irak, dont des exécutions sommaires d'un grand nombre de civils, des tortures et des mauvais traitements de détenus".
Selon les documents, a précisé le communiqué de l'ONU, les Etats-Unis étaient, entre autres, au courant d'un usage répandu par les forces irakiennes de la torture et de mauvais traitements à l'encontre des détenus. Ils ont néanmoins procédé au transfert dans les prisons irakiennes de milliers de personnes détenues par les forces américaines entre le début 2009 et juillet 2010, affirme l'ONU.
Les documents incluent aussi des informations sur de nombreux incidents non divulgués au cours desquels les forces américaines ont tué des civils innocents à des barrages ou pendant leurs opérations, relève le communiqué.
La Haut Commissaire rappelle que les Etats-Unis et l'Irak ont adhéré au Pacte de l'ONU sur les droits civils et politiques. Elle demande à l'Irak de ratifier la Convention de l'ONU contre la torture et son protocole additionnel qui permet de vérifier les conditions de détention dans les prisons.
A Copenhague, le Premier ministre danois Lars Loekke Rasmussen a indiqué pour sa part mardi avoir demandé un rapport à son ministre de la Défense pour faire toute la lumière sur les nouvelles révélations de WikiLeaks. Selon celles-ci, des insurgés ont été fait prisonniers par les soldats danois, puis remis aux forces irakiennes qui les auraient torturés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.