Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bagdad - Le nombre de civils tués en Irak a atteint son plus bas niveau cette année depuis l'invasion par les Etats-Unis en 2003, selon une étude de l'ONG Iraq Body Count (IBC). Le bilan, qui s'arrête au 23 décembre, porte à 3976 le nombre de civils tués en 2010 contre 4680 en 2009.
IBC constate cependant un ralentissement du rythme de réduction du nombre de morts violentes dans le pays. En 2010, le bilan a reculé de 15% contre 50% et 63% les deux années précédentes.
"Considéré dans son ensemble et au regard des années précédentes, le bilan 2010 laisse craindre une persistance des violences de faible niveau qui continueront de tuer des civils à un niveau semblable dans les années qui viennent", indique IBC dans son étude annuelle.
Toutefois, "la tendance observée en 2010 est quelque peu prometteuse: la fin de la mission de combat des forces américaines le 31 août 2010 a été suivie d'une réduction de moitié du nombre de civils tués entre août et septembre et cette tendance se poursuit."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS