Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au moins 28 personnes ont été tuées et 50 blessées lors d'un attentat à la voiture piégée commis vendredi matin lors d'une cérémonie de funérailles dans le quartier de Zaafaraniya à Bagdad, ont dit des sources médicales. Quatre femmes figurent parmi les victimes.

L'explosion a eu lieu près d'un hôpital alors qu'environ 150 personnes étaient rassemblées pour assister à l'enterrement de trois personnes tuées la veille au soir à Bagdad, encore selon la même source.

Un agent immobilier, sa femme et son fils, qui circulaient en voiture dans le quartier de Yarmouk, dans l'ouest de la capitale, ont été tués par des hommes armés.

Crise politique

Ce nouvel attentat est intervenu alors que l'Irak est enlisé depuis plus d'un mois dans une grave crise politique opposant le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki au bloc Iraqiya, soutenu par les sunnites.

Plus de 200 personnes, dont des dizaines de pèlerins chiites, ont été tuées dans des attentats depuis le retrait des dernières troupes américaines d'Irak à la mi-décembre.

ATS