Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Téhéran - Selon la police, 91 personnes ont été arrêtées samedi à Téhéran lors du premier anniversaire de la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad. Il n'y a pas eu d'affrontement, a précisé le chef de la police du Grand Téhéran.
Les autorités avaient interdit toute manifestation de l'opposition. Toutefois, des incidents isolés ont été signalés samedi à Téhéran entre partisans de l'opposition et forces de sécurité, notamment sur les campus de deux universités de la capitale.
Selon des témoignages et des sites internet, de petits groupes d'opposants ont également tenté de se rassembler dans le centre de Téhéran, mais ils ont été dissuadés par le déploiement massif des forces de sécurité.
Les deux principales figures de l'opposition réformatrice, Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karoubi, avaient de leur côté appelé leur partisans à ne pas manifester pour éviter de déclencher une nouvelle vague de répression.
L'opposition ne reconnaît pas la victoire du président Ahmadinejad et affirme que le scrutin du 12 juin 2009 a été entaché de fraudes massives.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS