Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quatre personnes ont été condamnées à mort par la justice iranienne dans le procès du plus important scandale financier de l'histoire de la République islamique, a déclaré lundi le procureur général du pays, selon l'agence officielle IRNA. Au total, 39 accusés étaient jugés.

Le procureur général du pays et porte-parole de la justice, Gholamhossein Mohseni Ejeie a aussi précisé que deux personnes ont été condamnées à la prison à vie et les autres à des peines de prison allant de plusieurs années à 25 ans d'emprisonnement.

La plupart des accusés ont été condamnés pour corruption, active ou passive, en vue d'un enrichissement personnel, selon l'acte d'accusation.

2,6 milliards de dollars

Le scandale, d'une ampleur sans précédent sous la République islamique selon le Parlement, a vu un petit groupe privé recevoir, grâce à de fausses lettres de crédit obtenues par corruption ou trafic d'influence, d'énormes prêts des banques d'Etat pour racheter plusieurs grandes entreprises publiques.

Le montant total de l'escroquerie aux dépens de plusieurs grandes banques iraniennes avait été estimé à l'époque à 2,6 milliards de dollars.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS