Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Téhéran - La champion iranien de football Ali Karimi a finalement été autorisé à jouer de nouveau après avoir été condamnée à une forte amende. Le joueur avait été renvoyé de son club pour ne pas avoir observé le jeûne du mois de ramadan et avoir insulté les responsables de la fédération de football.
Le club Steel Azin FC, auquel appartient M. Karimi, a indiqué sur son site que M. Karimi doit verser une amende de 400 millions de rials (40.000 francs). Il a été privé de jouer lors des deux derniers matchs de l'équipe.
Le groupe avait décidé d'expulser le joueur le 15 août lui reprochant son comportement, notamment d'avoir insulté les responsables de la fédération du football et ceux du club et d'avoir refusé d'observer le jeûne du mois de ramadan en public.
Plusieurs joueurs du club avaient défendu M. Karimi en affirmant que la plupart des footballeurs iraniens ne respectent pas le jeûne du mois de ramadan lors des entraînements.
Karimi, 31 ans, parfois surnommé "le Maradona asiatique", est le second joueur le plus titré et le troisième meilleur buteur de l'équipe iranienne. Il a notamment joué pour le Bayern Munich.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS