Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Téhéran - La justice iranienne a délivré des mandats d'arrêt visant trois footballeurs poursuivis pour avoir embrassé une femme, a annoncé lundi le site internet Rajanews. Leur crime aurait été perpétré dans un aéroport iranien.
Le site iranien ne précise pas le nom de l'équipe des joueurs fautifs ou leurs noms. La "charia" (loi coranique) en vigueur dans la République islamique depuis 1979 interdit tout contact physique entre un homme et une femme non mariés ou n'appartenant pas à la même famille.
Les contrevenants risquent d'être soumis à des coups de fouet, une amende ou une peine de prison. D'après Rajanews, l'entraîneur de l'équipe s'efforce d'éviter la prison à ses joueurs mais il s'est vu répondre que ceux-ci devaient répondre de leur acte délictueux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS