Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lugano se retrouve le dos au mur après sa défaite 3-2 après prolongation contre les Zurich Lions lors de la 4e manche de la finale des play-off. "Nous n'étions pas assez bons! Basta!" assume Ireland.

Lugano menait 2-0 au cours de la première période et n'est plus parvenu à marquer. "C'est pourquoi je ne peux pas tout mettre sur le dos de la faute de Sanguinetti", soulignait le coach luganais Greg Ireland. "Nous n'avons pas perdu le match sur le plan défensif mais en attaque. Nous n'étions pas assez bons. Nous ne méritons pas la victoire. Nous avions si bien commencé comme nous l'espérions. Mais après plus rien n'est venu."

De son côté, Raffaele Sannitz ne voulait pas reconnaître la supériorité des Zurichois. "Cette défaite n'a rien à voir avec un manque d'énergie. Nous étions bien là. Mais ça n'a pas marché. Basta! La seule chose qui compte c'est le prochain match de samedi."

Côté des Zurich Lions, l'humeur était bien plus joyeuse. Chris Baltisberger, buteur décisif à la 75e minute, racontait la fin de la soirée. "Ce fut un combat passionnant. C'est beau d'avoir pu aller chercher la victoire. Sur le but décisif, Fabrice (Herzog) et Reto (Schäppi) ont fait un super travail de pression et ont provoqué le gain du palet qui a rendu possible le 3-2. J'ai tiré tout de suite et j'ai eu de la chance que le puck entre." Auparavant, Elvis Merzlikins (50 arrêts) avait tenu son équipe dans le match avec des parades souvent miraculeuses.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS