Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Ironman: Daniela Ryf irrésistible

Daniela Ryf a pleinement justifié son statut de favorite du championnat du monde d'Ironman à Hawaï. Elle s'est imposée pour la quatrième fois de suite et a battu le record du parcours.

La Soleuroise âgée de 31 ans a bouclé son pensum en 8h26'16, améliorant ainsi de plus de vingt minutes la marque établie par elle-même en 2016 (8h46'26). Elle rejoint l'Anglaise Chrissie Wellington au palmarès avec quatre succès. Seules l'Américaine Paula Newby-Fraser (8) et la Suissesse Natascha Badmann (6) ont gagné plus souvent sur Big Island.

Comme l'an passé, Daniela Ryf a devancé l'Anglaise Lucy Charles. Celle-ci était sortie de l'eau avec plus de dix minutes d'avance sur la tenante du titre. Mais la Suissesse a rétabli la situation avec maîtrise sur les 180 km en vélo puis sur le marathon qu'elle a couru en 2h57'05.

Sur la ligne, l'Anglaise (8h36'32) est arrivée à un peu plus de dix minutes de sa rivale. La médaille de bronze est revenue à l'Allemande Anne Haug (8h41'52).

Chez les hommes, l'Allemand Patrick Lange a écrit l'histoire en devenant le premier à établir un chrono inférieur à huit heures. Il a fini en 7h52'39 pour signer un deuxième succès consécutif.

Il a précédé le Belge Bart Aernouts et le Britannique David McNamee. Ruedi Wild a été le meilleur représentant suisse en prenant le 14e rang, juste devant l'étonnant Philipp Koutny, qui disputait l'épreuve pour la première fois.

Légère déception pour Jan van Berkel: le vainqueur de l'Ironman Switzerland a dû se satisfaire de la 24e place, alors qu'il visait le top 10. Pour sa part, Ronnie Schildknecht a abandonné.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.