Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Irrésistible, Fribourg Olympic valide son ticket européen

Fribourg Olympic participera à la Ligue des champions! Face aux Turcs de Sakarya Buyuksehir, les Helvètes ont dominé leur adversaire 76-52 lors du match retour du 3e tour de qualification.

Une performance majuscule, voilà tout simplement ce qu'a réalisé Fribourg Olympic. Après avoir sorti les Russes d'Avtodor Saratov, puis les Néerlandais de Groningue, les Olympiens se sont offert le scalp du dernier 8e du championnat de Turquie, rien que ça. Et avec plus que la manière, puisque les hommes de Petar Aleksic se sont imposés avec 24 points de bonus!

Et cette qualification pour la troisième meilleure compétition européenne (après l'EuroLigue et l'EuroCup) demeure un véritable exploit lorsque l'on observe la compétition et le contingent adverse. A Sakarya, le meneur s'appelle Toney Douglas, ancien point guard des New York Knicks, notamment, qui a tout de même inscrit 10,6 points de moyenne lors de la saison 2010-11 avec la franchise du Madison Square Garden.

Petar Aleksic voulait un premier quart sérieux. Ses joueurs ont reçu le message en empoignant le match par le bon bout. 21-13 pour Olympic après dix minutes et 36-17 à la mi-temps. Et des joueurs turcs devant faire face à une collection de sifflets de la part d'un public sans doute hébété de voir les siens éprouver autant de peine à se débarrasser d'un "petit" club suisse.

Olympic n'a jamais paniqué, jamais surjoué, jamais pris la grosse tête. Malgré un Babacar Touré malade, les Fribourgeois ont dominé les rebonds et le Sénégalais a sorti son double-double avec 12 points et 11 rebonds. Justin Roberson, le héros du match aller avec son panier à trois points en toute fin de match a été solide en enquillant 15 points et en volant 4 ballons. Et que dire de Natan Jurkovitz, intérieur qui a joué au 3x3 cet été avant de se blesser au ménisque et qui n'est de retour que depuis le premier match de qualification. Le joueur de 23 ans a sorti une ligne exceptionnelle avec 18 points, 8 rebonds et 6 passes décisives.

Même la maladresse de l'un de ses leaders, Dusan Mladjan (3 pts, 1/9), n'a pas freiné la marche d'Olympic. Transcendés par l'enjeu, les Fribourgeois ont été exemplaires. Lorsque les Turcs sont revenus à 15 points (50-65) à 2'45 de la fin du dernier quart, personne n'a agi bêtement. La preuve, Olympic a terminé sur un sec 11-2 pour valider un magnifique ticket européen.

Parmi les futurs adversaires potentiels du club fribourgeois, on retrouve Le Mans, le PAOK Salonique, le tenant du titre de l'AEK Athènes, le Besiktas (5e du dernier championnat turc) ou encore le Virtus Bologne, 15 fois champion d'Italie et double vainqueur de l'EuroLigue en 1998 et en 2001. De quoi mettre plein d'étoiles dans les yeux des joueurs.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.