Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Islandais étaient appelés à voter samedi pour un référendum sur un projet de Constitution. Dans un exercice de démocratie directe sans précédent, ce texte a été élaboré par une commission élue de 25 citoyens ordinaires, qui ont consulté leurs concitoyens via internet.

Lors de ce référendum consultatif dont le résultat sera indicatif, les Islandais étaient invités à répondre par oui ou par non à six questions sur des sujets tels que le rôle des ressources naturelles du pays, celui de l'Eglise nationale ou le futur système démocratique de l'île.

Ils étaient aussi consultés sur la possibilité de référendums d'initiative citoyenne et sur le mode de scrutin. Ils doivent également dire si la future Constitution doit être fondée sur le projet qui leur est présenté. Ces six questions avaient été choisies par une commission de 25 citoyens ordinaires élue en 2010.

Réexamen reporté

L'actuelle loi fondamentale a été adoptée en 1944 après l'indépendance de l'Islande du Danemark. Depuis, la nécessité de son réexamen général n'a jamais fait de doute, mais il a toujours été reporté.

L'effondrement économique de l'Islande en 2008 à la suite de la crise financière a déclenché des mouvements sociaux massifs et la revendication que la future Constitution soit élaborée par de simples citoyens s'est imposée.

Réactions sur Internet

D'avril à juillet 2011, un groupe composé de 25 citoyens de différentes origines sociales a ainsi travaillé sur le projet Constitutionnel avant de le poster sur internet pour permettre à leurs concitoyens de réagir et d'enrichir le texte, ce que plusieurs centaines d'entre eux ont fait.

La complexité logistique du scrutin est telle que les résultats ne devraient pas être connus avant dimanche.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS