Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Cour suprême israélienne a ouvert la voie à la démolition d'un petit village de Bédouins en Cisjordanie occupée (archives).

KEYSTONE/AP/MAJDI MOHAMMED

(sda-ats)

La Cour suprême israélienne a ouvert la voie mercredi à la démolition d'un petit village de Bédouins en Cisjordanie occupée. Son sort a suscité des manifestations chez les Palestiniens et l'inquiétude de la communauté internationale.

Dans une décision rendue publique par son porte-parole, la Cour suprême a rejeté les demandes d'annulation de la démolition de Khan al Ahmar. Elle a indiqué que l'injonction temporaire l'empêchant arriverait à échéance dans une semaine.

Cent quatre-vingts Bédouins, éleveurs de moutons et de chèvres, vivent dans des baraquements à Khan al Ahmar, localité située aux abords de Jérusalem, entre deux colonies de peuplement juif. Ce village a été construit sans recevoir le permis israélien requis, qui est, selon les Palestiniens, impossible à obtenir.

Les autorités israéliennes ont l'intention de reloger les habitants de Khan al Ahmar dans un secteur situé à une douzaine de kilomètres de là, près du village palestinien d'Abou Dis. Mais ce nouveau site se trouve près d'une décharge publique, et les défenseurs des droits estiment qu'un transfert de force des habitants violerait le droit international s'appliquant à la Cisjordanie.

L'Union européenne a publiquement demandé à Israël de renoncer à son plan d'évacuation de la localité.

Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a quant à lui salué la décision. "Khan al Ahmar sera évacué! Félicitations à la Cour suprême et à son arrêt courageux et attendu, face à l'hypocrisie orchestrée d'Abou Mazen (le président palestinien Mahmoud Abbas), de la gauche et des pays européens", a-t-il écrit sur Twitter.

Pour Ayman Odeh, qui dirige au parlement israélien le groupe de la Liste arabe unie, les villageois bédouins "sont victimes de la politique de destruction d'un gouvernement marqué à droite, qui agrandit les implantations (des colons) aux dépens des communautés arabes".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS