Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jérusalem - Les diplomates israéliens protestent contre leurs mauvaises conditions salariales en venant au travail en jeans et sandale. Ce conflit du travail a eu des répercussions au niveau diplomatique.
Plusieurs dignitaires étrangers ont été abandonnés sans préavis en pleine visite en Israël par leurs chauffeurs du ministère des Affaires étrangères, et ont dû être récupérés par leurs ambassades respectives.
"Depuis plusieurs jours, les employés des Affaires étrangères viennent au travail en jeans et sandales, voire sans cravates, pour protester contre leurs traitements jugés insuffisants", a indiqué un responsable du ministère.
"Les employés obéissent à un appel du comité d'entreprise, qui reproche au Trésor de traîner les pieds depuis près de six mois dans les négociations salariales", a-t-il précisé.
Lundi, le vice-ministre israélien des Affaires étrangères Danny Ayalon est venu saluer à sa descente d'avion à Tel-Aviv le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov. Mais, contrairement au protocole, aucune cérémonie d'accueil n'a pu être organisée.
Le chef du Conseil national israélien de la Défense, Uzi Arad, a de son côté dû reporter une visite prévue prochainement en Russie, le personnel de l'ambassade d'Israël à Moscou l'ayant averti qu'il ne pourrait pas s'occuper de lui.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS