Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tel Aviv - Au troisième jour de sa visite en Israël, le ministre de la défense Ueli Maurer a eu droit aux honneurs militaires avant de s'entretenir avec son homologue israélien Ehud Barak. Les deux hommes ont fait un large tour d'horizon à la fois militaire et politique.
Lors d'un point presse tenu avant son retour en Suisse, le conseiller fédéral a indiqué qu'il a été question d'armement, de drones, de missiles et d'aviation dans leur entretien. "L'armée suisse a intégré des systèmes d'armement fabriqués en Israël. Les contacts au niveau technique sont donc nécessaires", a-t-il ajouté.
Mais le chef du Département fédéral de la défense a aussi parlé politique intérieure israélienne avec son homologue, et notamment de la colonisation et du respect des droits de l'homme.
A la question de savoir s'il avait exprimé la position de la Suisse, Ueli Maurer a répondu brièvement: "la Suisse n'est pas une donneuse de conseils, c'est aux parties concernées de prendre les décisions."
Le Zurichois a souligné à l'ATS l'atmosphère chaleureuse de ses discussions avec son homologue Ehud barak et ses interlocuteurs israéliens. Il a refusé néanmoins d'évoquer de nouveaux achats d'armement en Israël.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS