Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jérusalem - Israël a décidé d'autoriser l'entrée de tous les "biens à usage civil" dans la bande de Gaza. Il entend toutefois empêcher l'arrivée d'armes dans le territoire palestinien, a-t-on appris de source gouvernementale israélienne.
"Nous nous engageons à permettre l'afflux de biens à usage civil à la population civile de la bande de Gaza", a déclaré un haut responsable gouvernemental.
"A partir d'aujourd'hui, il y a un feu vert pour que tous les biens puissent entrer à Gaza sauf les équipements militaires et le matériel susceptible de renforcer la machine de guerre du Hamas", le mouvement islamiste qui contrôle la bande de Gaza, a ajouté ce responsable.
Cette décision, déjà partiellement annoncée vendredi, intervient à la suite de nombreuses pressions internationales pour desserrer le blocus imposé à la bande de Gaza, que tentait de briser une flottille d'aide multinationale arraisonnée par l'armée israélienne le 31 mai. Cette opération avait coûté la vie à neuf passagers turcs, déclenchant de nombreuses protestations dans le monde.
Au même moment, la Maison blanche a annoncé que le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu aurait des entretiens avec le président américain Barack Obama le 6 juillet à Washington.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS