Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'armée israélienne a annoncé avoir commencé lundi à ériger un mur de plus d'un kilomètre de long à sa frontière avec le Liban, à la hauteur de la localité israélienne de Metula. Elle avait annoncé en janvier ce projet.

"Cette construction qui a commencé lundi est faite en coordination avec la Finul (Force Intérimaire des Nations Unie au Liban) et l'armée libanaise. Le mur est destiné à éviter des frictions à la frontière", a expliqué une porte-parole de l'armée, sans donner d'autres détails.

La radio publique a précisé que le mur de plusieurs mètres de haut était destiné à éviter des tirs vers Metula à partir du Liban et que sa construction allait durer plusieurs semaines.

Se protéger des tirs

En janvier, l'armée israélienne avait précisé que ce mur devait protéger des blocs d'immeubles récemment construits à Metula contre des tirs provenant du village libanais de Kfar Kila, situé à un kilomètre en face et qui surplombe l'actuelle barrière de sécurité.

Israël et le Liban sont techniquement en guerre, mais les responsables militaires des deux pays se rencontrent régulièrement sous les auspices de la Finul pour discuter des problèmes à la frontière. En 2006, une guerre brève, mais sanglante et dévastatrice a opposé Israël et le mouvement chiite libanais Hezbollah, qui contrôle la région frontalière.

ATS