Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le gouvernement israélien a annoncé dimanche avoir débloqué près de 13 millions de dollars pour les colonies de Kiryat Arba et Hebron en Cisjordanie occupée (archives).

KEYSTONE/EPA/ABED AL HASHLAMOUN

(sda-ats)

Le gouvernement israélien a annoncé dimanche avoir débloqué près de 13 millions de dollars pour les colonies de Kiryat Arba et Hebron en Cisjordanie occupée. L'aide doit permettre de les "renforcer" après une série d'attaques palestiniennes dans la zone.

Cette aide de 12,8 millions de dollars (12,6 millions de francs) sera allouée sur trois ans aux services sociaux, d'éducation et de sécurité de ces colonies, selon ces sources.

"Les bureaux du gouvernement ont tous été mis à contribution pour aider les résidents à faire face héroïquement au terrorisme brutal", avait déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu avant cette annonce.

Violences

Le gouvernement Netanyahu, qui soutient le développement des colonies dans les Territoires palestiniens, avait déjà annoncé en juin une aide de 70 millions de Shekels (17,4 millions de francs) à plusieurs d'entre elles. Il a également approuvé récemment 560 nouveaux logements à Maale Adumim, une autre colonie de Cisjordanie.

Kyriat Arba, où un Palestinien a poignardé à mort fin juin une Israélienne de 13 ans alors qu'elle dormait, est une importante colonie près d'Hebron, la plus importante ville palestinienne de Cisjordanie. Plusieurs centaines de colons israéliens y sont également installés.

Hébron a concentré une partie des violences qui secouent depuis début octobre 2015 les Territoires palestiniens, Israël et Jérusalem. Celles-ci ont coûté la vie à 214 Palestiniens, 34 Israéliens, deux Américains, un Erythréen et un Soudanais, selon un décompte de l'AFP.

Selon l'armée, environ 80 attaques anti-israéliennes ont été menées par des Palestiniens originaires de la région de Hébron.

La communauté internationale considère comme illégale au regard du droit international la colonisation, c'est-à-dire la construction d'habitations civiles israéliennes sur les territoires palestiniens occupés ou annexés depuis 1967. Les Etats-Unis, l'Union européenne et plusieurs autres pays de la communauté internationale ont appelé à l'arrêt du développement des colonies.

Dans le même temps, des centaines de colons ont manifesté dimanche dans une marche entre le village palestinien de Tarama et la colonie de Otniel, au sud d'Hebron, pour dénoncer les attaques récentes dont ils ont fait l'objet dans la région.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS