Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Israël ferme une radio palestinienne, la seconde en un mois

L'armée d'occupation israélienne a annoncé samedi avoir fermé la station de radio Al-Khalil à Hébron. Elle l'accuse d'encourager les violences, deux semaines après la fermeture d'une autre radio palestinienne dans cette ville de Cisjordanie.

Les forces militaires sont entrées dans les locaux d'Al-Khalil dans la nuit et ont ordonné à la station l'obligation de fermer pour six mois, a précisé le directeur des programmes de la chaîne, Ezz Haddad.

"La radio Al-Khalil a diffusé à plusieurs reprises des propos encourageant le terrorisme et les actes de violence à l'encontre des civils israéliens et des forces de sécurité", a affirmé l'armée dans un communiqué, précisant que le matériel et les équipements avaient été confisqués.

Dommages matériels

Sur sa page Facebook, la chaîne a posté des photos montrant les forces israéliennes, lourdement armées, arrivant dans ses locaux. Les responsables de la station ont aussi déploré des dommages matériels.

"Ils ont pris les ordinateurs, les équipements de communication, tout", a déclaré M. Haddad, démentant par ailleurs toute incitation de sa chaîne à la violence. La station n'émettait plus samedi matin.

Début novembre, l'armée israélienne avait déjà procédé à une action de ce type à Hébron en fermant et en confisquant le matériel de la chaîne Al-Hourriya pour les mêmes motifs.

Escalade de violences

La région de Hébron est au centre d'une escalade de violences débutée le 1er octobre ayant fait 86 morts côté palestinien - dont un Arabe israélien - et 15 côté israélien ainsi qu'un Américain et un Erythréen, selon un décompte de l'AFP. Une majorité des Palestiniens tués l'ont été en tentant ou en menant des attaques.

Jeudi, cinq personnes dont un citoyen américain ont été tuées à Tel-Aviv et en Cisjordanie occupée dans deux attaques menées par des Palestiniens.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.