Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jérusalem - Israël était décidé dimanche à empêcher, par la voie diplomatique voire par la force, une nouvelle tentative d'un bateau de briser le blocus maritime toujours imposé à la bande de Gaza. Le navire transportant de l'aide a été affrété par un des fils du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.
Israël déploie des efforts diplomatiques intenses pour que le cargo Amalthéa, rebaptisé Hope (Espoir), parti de Grèce samedi soir et battant pavillon moldave, se déroute sur l'Egypte, tout en menaçant de l'arraisonner s'il maintient le cap sur Gaza.
L'incertitude planait sur la destination finale du navire, Athènes ayant dit avoir reçu des assurances de la Libye que le cargo se rendrait finalement en Egypte. L'association libyenne à l'initiative du projet, la Fondation dirigée par Saif Al-Islam, fils du numéro un libyen Mouammar Kadhafi, maintenait qu'il se rendrait à Gaza.
"Nous n'allons pas changer de direction", a déclaré dimanche Machallah Zwei, un représentant de la Fondation à bord du navire. Le navire était à la mi-journée "non loin de l'île grecque de Crète et il pourrait atteindre la bande de Gaza dans deux jours", a-t-il estimé.
Selon la Fondation Kadhafi, le cargo est "chargé de deux mille tonnes d'aide humanitaire sous forme de nourriture et de médicaments". Outre douze membres d'équipage de diverses nationalités, neuf personnes (six Libyens, un Nigérien, un Marocain et un Algérien) sont à bord, selon l'agent maritime de l'Amalthéa.
Israël ne permettra pas au bateau de décharger sa cargaison directement au port de Gaza, a mis en garde le ministre israélien sans portefeuille Yossi Peled du parti Likoud, dirigé par le chef du gouvernement Benjamin Netanyahu. Une porte-parole de l'armée israélienne a indiqué que la "marine de guerre était sur le qui-vive" et qu'elle suivait la marche du navire.
L'Etat hébreu espère prévenir une réédition de l'assaut meurtrier par sa marine contre une flottille multinationale d'aide humanitaire pour Gaza le 31 mai dans les eaux internationales, qui avait provoqué une vague de condamnations à travers le monde.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS