Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Israël est disposé à céder une partie de Jérusalem dans le cadre d'un accord global, a déclaré le ministre de la Défense Ehud Barak. Des négociations directes entre Palestiniens et Israéliens reprendront demain à Washington.
La partition de Jérusalem, au coeur du conflit du Proche-Orient, incluerait un "régime spécial" pour la gestion des Lieux saints, explique Ehud Barak dans une interview au journal "Haaretz". Ce régime serait basé sur des arrangements convenus entre les parties dans la Vieille ville, le mont des Oliviers et la Ville de David, a-t-il ajouté.
"Jérusalem-Ouest et 12 quartiers juifs qui abritent 200'000 habitants seraient à nous. Les quartiers arabes dans lesquels vivent près d'un quart de million de Palestiniens seraient à eux", a précisé le ministre de la Défense. Pour lui, la mort de quatre Israéliens tués mardi par des activistes palestiniens ne devrait pas empêcher l'ouverture des pourparlers.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS