Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Israël tue le chef militaire du Hamas et menace les groupes armés

Le chef des opérations militaires du mouvement Hamas, Ahmad Jaabari, et sont garde du corps ont été tués dans un raid de l'armée israélienne à Gaza. Tsahal a lancé une opération contre les groupes armés du territoire palestinien et n'exclut pas une intervention terrestre "si nécessaire".

L'armée israélienne a confirmé le raid contre M. Jaabari, ajoutant qu'elle le tenait pour "directement responsable de l'exécution d'attentats terroristes contre l'Etat d'Israël ces dernières années". Cette opération, menée conjointement avec le service de sécurité intérieure, le Shin Bet, "visait à paralyser la chaîne de commandement et de contrôle de la direction du Hamas, ainsi que son infrastructure terroriste", selon un communiqué militaire.

Ce raid marque le début d'une opération plus vaste, a annoncé une porte-parole de l'armée israélienne. "Si nécessaire, l'armée est prête à lancer une opération terrestre à Gaza", a renchéri un porte-parole militaire israélien sur son compte officiel Twitter.

Une "déclaration de guerre"

De leur côté, les Brigades Ezzedine al-Qassam ont averti dans un communiqué qu'Israël "a ouvert sur lui-même les portes de l'enfer". Un porte-parole du Hamas, Fawzi Barhoum, a affirmé que l'Etat hébreu avait commis "un crime grave et franchi toutes les lignes rouges, ce qui équivaut à une déclaration de guerre, avec tout ce que cela implique et le payera très cher".

Le président palestinien Mahmoud Abbas a de son côté condamné cet assassinat. "Il semble que la situation soit devenue hors de contrôle", a-t-il déclaré à la RTS, à la veille d'une visite à Berne où il entend demander à la Suisse de de voter à l'ONU pour accorder le statut d'Etat observateur à la Palestine.

Aux Etats-Unis, le Pentagone a indiqué "surveiller de près la situation" à Gaza, affirmant le droit d'Israël à se "défendre contre le terrorisme".

Une vingtaine de raids

Au total, mercredi, une vingtaine de raids israéliens a frappé différents points de la bande de Gaza, faisant au total six morts, dont Ahmad Jaabari, et 25 blessés, selon des sources médicales.

L'armée israélienne a indiqué avoir visé des "sites (de lancement) de roquettes de longue portée (plus de 40 kilomètres) opérés par le Hamas". Selon des journalistes de Reuters sur place, des avions israéliens ont mené plusieurs autres raids dans l'enclave palestinienne, visant notamment des postes de police du Hamas.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.