Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rome - Les déchets continuent de s'accumuler à Naples. 2200 tonnes d'ordures y jonchaient les rues ce lundi en raison de nouvelles manifestations d'opposants aux décharges de la région qui ont fait un blessé dans la matinée, a indiqué l'agence italienne Ansa.
Les marches de protestation à Giugliano, près de Naples, dont les habitants s'opposent au déversement des déchets sur le site de Raverna del Re, ralentissent considérablement l'évacuation des ordures de la métropole où d'énormes tas d'immondices obstruent des pans entiers de rues.
Un accrochage entre la police et les opposants à la décharge a fait un blessé: un policier a lancé un coup à un manifestant, qui a eu le visage ensanglanté.
Les pompiers de Naples et sa région ont dû intervenir à quarante reprises dans la nuit de dimanche à lundi pour éteindre des poubelles en flammes à Naples, notamment dans le centre historique, et dans sa région. Plusieurs véhicules garés près des poubelles ont été endommagés.
Cette situation de crise représente un échec pour le chef du gouvernement Silvio Berlusconi, qui avait promis jeudi que Naples serait débarrassée de ses ordures "d'ici trois jours". Il avait aussi annoncé vendredi soir sur place être parvenu à un accord avec les maires des communes concernées pour résoudre la crise des déchets qui touche Naples et des localités de sa banlieue.
Depuis plus de deux semaines, la localité de Terzigno, près de Naples, a été le théâtre de heurts violents entre policiers et riverains qui réclament la fermeture de la décharge à ciel ouvert et rejettent l'idée de l'ouverture d'une seconde.
M. Berlusconi a indiqué vendredi que la seconde décharge de Terzigno ne serait pas ouverte. Malgré cet accord, les déchets de Naples ne peuvent être évacués en raison de problèmes sur les deux sites de la région destinés à accueillir les ordures initialement destinées à Terzigno: Chiaiano et Giugliano.
Durant des années, la mafia napolitaine a infiltré le juteux marché de la gestion des déchets.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS