Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Garde des finances italienne a identifié 4,6 milliards d'euros de revenus non déclarés au fisc et cachés à l'étranger depuis le début de l'année. La Suisse, Hong Kong et la Grande-Bretagne sont les pays étrangers le plus souvent impliqués dans ce type d'enquête.

Au total, la police financière a mené 63 opérations dans toute l'Italie durant les cinq premiers mois de l'année, a-t-elle indiqué jeudi. Cette activité des agents financiers transalpins constitue "un front de plus dans la lutte contre l'illégalité", a-t-elle précisé.

Les deux tiers des enquêtes (67%) ont permis d'identifier des cas dans lesquels des sociétés étrangères n'avaient pas été déclarées en Italie, grâce à des "constructions" financières très diverses. Et 22% des dossiers concernent des affaires où des suspects affirment faussement s'être établis à l'étranger, a précisé la police.

ATS