Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rome - La police italienne a arrêté 46 mafieux présumés, soupçonnés d'être impliqués dans des appels d'offres truqués concernant des travaux routiers en Calabre, dans le sud de l'Italie. Ils sont surtout soupçonnés d'être à l'origine d'une dizaine de meurtres remontant à une vingtaine d'années.
"Sur les 52 mandats d'arrêt délivrés par la justice, nous avons arrêtés effectivement 46 personnes tandis que les six derniers mandats ont été remis à des accusés qui se trouvaient déjà en prison pour d'autres délits", a déclaré un responsable de la police de Reggio Calabria, dans le sud de la péninsule.
Deux familles criminelles de la Ndrangheta, la mafia calabraise, par ailleurs en guerre entre elles, imposaient la participation de sociétés qui leur étaient proches aux travaux de modernisation de l'autoroute A3 Salerne-Reggio Calabria.
Les deux clans imposaient l'achat de ciment provenant de leurs sociétés ainsi qu'un "impôt" mafieux de 3% sur le montant de tous les contrats concernant les travaux qu'ils ne réalisaient pas directement.
Les deux familles mafieuses en question s'étaient livrées à une vraie guerre entre elles dans les années 80 et 90, faisant "une dizaine de morts", selon M. Cortese. Certaines des personnes arrêtées sont accusées d'être les commanditaires ou les exécutants de ces meurtres, selon la même source.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS