Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Italie: des mafieux ont reçu des aides de l'UE pour l'agriculture

Des mafieux notoires ont reçu des centaines de milliers d'euros d'aides européennes destinées à l'agriculture pendant des années, ont révélé des décisions de la Cour des comptes italienne. Les malfaiteurs ont profité d'une faille juridique.

Des délinquants condamnés et des suspects surveillés par la police ont reçu au nom de la Politique agricole commune (PAC) européenne des aides s'étant élevées ponctuellement jusqu'à 153'000 euros (environ 184'000 francs).

Les sentences de la Cour des comptes, qui exigent la restitution de ces subventions, montrent que plus de deux millions d'euros (environ 2,4 millions de francs) ont été versés en 20 ans à des mafieux, y compris à certains qui étaient alors en prison. La Sicile s'est taillé la part du lion avec environ 1,8 million d'euros obtenus par des mafieux, condamnés à les rembourser.

Destinataires pas toujours contrôlés

Il ont profité d'une faille dans la législation italienne, qui interdit de verser des aides à des personnes condamnées, mais tant que le montant est inférieur à 153'000 euros, n'exige pas d'avoir un certificat officiel prouvant que le bénéficiaire n'est pas poursuivi pour crimes mafieux.

"Jusqu'à il y a deux mois, nous n'avions même pas une liste des mafieux" pour contrôler les destinataires des fonds, se plaint Giancarlo Nanni, directeur de l'Agea, l'agence italienne qui gère les aides européennes à l'agriculture.

Parmi les cas les plus marquants, on trouve Gaetano Riina, frère de l'ancien "capo dei capi", Salvatore Riina, actuellement en prison.

"Liste noire" en préparation

Fabio Granata, un ancien avocat pénaliste membre de la commission parlementaire antimafia, s'est dit choqué de ces informations. "Je n'en crois pas mes yeux ! C'est un problème de volonté politique, c'est inexcusable", a réagi ce député originaire de Sicile.

M. Granata, qui soutient le gouvernement régional de centre gauche à peine élu en Sicile, a annoncé la confection d'"une liste noire des personnes condamnées non seulement pour crimes mafieux, mais aussi pour des faits de corruption".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.