Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Milan - Des centaines de milliers d'Italiens ont manifesté contre le plan d'austérité du gouvernement Berlusconi à l'appel de la principale centrale syndicale du pays. Transports en commun et le trafic aérien et ferroviaire ont été perturbés.
Les manifestations ont rassemblé, selon le syndicat, plus de 1 million de personnes, notamment 100'000 à Bologne, 80'000 à Milan et 70'000 à Naples. Selon le ministre de la Fonction publique, Renato Brunetta, "sur un échantillon de 10% des salariés, 1,91% avaient adhéré à la grève" à la mi-journée.
"Nous disons non à ce budget. Il est inopportun, injuste, il freine la croissance, il ne relance pas la production, il ne touche pas aux riches et il sanctionne les travailleurs", a déclaré le secrétaire général du syndicat à Naples.
La cure d'austérité du gouvernement, décidée pour assainir les finances et rassurer les marchés préoccupés par l'endettement italien (plus de 118% du PIB) porte sur 24,9 milliards d'euros pour les années 2011 et 2012.
Ce plan prévoit, entre autres, une réduction des dépenses publiques à travers un gel de trois ans des salaires des fonctionnaires, une réduction de 10% des budgets des ministères et des aides aux collectivités locales ainsi qu'un renforcement de la lutte contre l'évasion fiscale.
A Rome et Naples, la circulation des autobus et métros a été un peu ralentie dans la matinée. La société des chemins de fer Ferrovie dello Stato a affirmé que le trafic était normal sur les lignes à moyenne et longue distance.
Selon un syndicat, le taux d'adhésion à la grève a été "très élevé, avec 86 vols annulés à la mi-journée à l'aéroport romain de Fiumicino". Mais des sources aéroportuaires ne parlaient que d'une demi-douzaine de vols supprimés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS