Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - L'AC Milan a dû se contenter du nul 1-1 à Catane lors de la 30e journée de Serie A. La Juventus pourrait revenir à deux points du leader en cas de succès dimanche contre Naples.
Avec une équipe remaniée, Massimiliano Allegri laissant reposer les "vieux" Clarence Seedorf (35 ans) et Alessandro Nesta (36 ans) en vue du match au Camp Nou mardi (0-0 à l'aller), le Milan a été bousculé et rejoint sur un but de Nicolas Spolli (57e), malgré l'ouverture du score de Robinho (34e).
Les matches se suivent et ne se ressemblent pas. Après avoir défendu bas et procédé en contres hyper rapides contre le Barça, le Milan s'est heurté à un Catane qui avait adopté cette même tactique. Cette fois, il revenait aux "Rossoneri" de faire le jeu. Et sur une de ces actions construites, Robinho, prenant appui sur Zlatan Ibrahimovic a ouvert le score.
Une fois mené au score, Catane a montré qu'il savait aussi faire le jeu et que sa 7e place au classement n'était pas usurpée. Alejandro Gomez a expédié une superbe frappe en feuille morte sur la transversale (38e), puis les Siciliens ont accéléré en début de seconde période, se créant plusieurs occasions, et croyant même marquer par Gomez, but annulé pour hors-jeu (47e).
Nicolas Spolli, à la suite d'un corner, a obtenu une égalisation méritée, qui récompense les progrès de l'équipe de Vincenzo Montella, qui n'a perdu qu'un match en trois mois. Milan aurait pu décrocher la victoire, notamment sur un ballon de Robinho pas totalement entré grâce au retour de Giovanni Marchese sur la ligne (65e), ou par Philippe Mexès de la tête (77e) et "Ibra" (80e, 90e). Mais Catane aurait tout aussi bien pu l'emporter sur un contre à la dernière seconde!

ATS