Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des dizaines de travailleurs des studios de cinéma romains Cinecittà se sont mis en grève lundi après que la société propriétaire a annoncé vouloir sous-traiter plusieurs activités. Ils veulent défendre les emplois traditionnels sur ce site qui fait partie "de la culture" du pays.

"Des dizaines d'ouvriers, d'artisans, doivent quitter ce site pour aller éventuellement travailler ailleurs, certaines tâches seront confiées à des sociétés externes et nous ne comprenons pas comment ces projets peuvent être synonymes de développement des studios", a déclaré un responsable régional de la branche spectacle et communication de la principale confédération syndicale italienne.

La société Cinecittà Studio Spa, propriétaire des studios, a prévu de sous-traiter plusieurs activités, comme la scénographie, la post-production ou les activités liées au parc automobile. La décision a provoqué la colère des ouvriers qui ont obtenu le soutien de responsables politiques de gauche.

La société Cinecittà studios s'est défendue en affirmant que son projet est dicté par l'évolution du monde du cinéma, et a précisé qu'elle n'envisageait pas de licenciements.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS