Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président du Conseil italien Mario Monti a annoncé samedi au président Giorgio Napolitano qu'il avait l'intention de présenter sa démission "irrévocable" une fois approuvée la loi de stabilité budgétaire. De son côté, Silvio Berlusconi a annoncé qu'il serait candidat aux prochaines élections législatives.

M. Monti "ne juge pas possible de poursuivre son mandat et a manifesté en conséquence son intention de présenter sa démission", déclare un communiqué du Quirinal, la présidence de la République.

Cette décision fait suite à l'abstention des députés du parti de centre-droit Peuple de la liberté (PDL) sur plusieurs projets de loi et à l'annonce du fondateur du PDL, Silvio Berlusconi, qu'il va se présenter aux prochaines élections en vue de revenir à la présidence du Conseil pour la cinquième fois.

L'ancien commissaire européen, qui a introduit en Italie une rigueur sans précédent, entend d'abord "vérifier" si les forces politiques qui ont soutenu son gouvernement de techniciens depuis fin 2011 sont prêtes à être cohérentes avec leurs engagements, et donc à voter le budget.

"Avec tristesse"

Il lance au passage un avertissement: un échec à approuver le budget avant le 31 décembre aurait des conséquences très graves pour l'Union européenne et pour l'Italie. Une fois le vote obtenu, M. Monti a la volonté "irrévocable" de remettre sa démission.

L'ancien président du Conseil Silvio Berlusconi, 76 ans, a créé la surprise samedi en annonçant qu'il entendait se présenter comme candidat du centre-droit aux élections législatives de 2013, qui en principe doivent avoir lieu en mars.

"C'est avec tristesse que je retourne à la vie publique", a dit Silvio Berlusconi, âgé de 76 ans, à des journalistes, filmé par sa chaîne de télévision TGCOM24. "Si j'entre dans la course, c'est pour gagner." Silvio Berlusconi, empêtré dans des affaires de moeurs et des soupçons de corruption, avait démissionné l'an dernier pour laisser la place à l'ancien commissaire européen.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS