Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - La Juventus souffre du syndrome du match nul et cède définitivement la tête de la Serie A à l'AC Milan.
En match rattrapage de la 23e journée, les Turinois ne sont pas parvenus à faire mieux qu'un point (1-1) à Bologne.
Avec une défense totalement inédite au sein de laquelle seul Stephan Lichtsteiner a été épargné par les blessures (Barzagli et Chiellini) et par l'entraîneur Antonio Conte, les bianconeri ont concédé leur 5e nul lors de leurs 6 dernières sorties.
Ancien joueur de la Juve, Marco Di Vaio a ouvert le score pour Bologne (17e) avant que Mirko Vucinic n'égalise à l'heure de jeu. Le double arrêt de François Gillet sur Pepe et Marchisio 4 minutes plus tard a permis à Bologne d'obtenir un nul mérité.
Avec deux parties en moins que l'AC Milan il y a encore trois semaines, les joueurs turinois avaient la possibilité de larguer les Lombards à 5 points en remportant leurs deux matches en retard contre des adversaires largement à leur portée. Les deux nuls de Parme (0-0) et Bologne, conjugués aux 6 points lors des 4 dernières parties précipitent la Vieille Dame à 2 points des Milanais au classement.
Parme et la Fiorentina ne sont pas parvenus à se départager non plus (2-2). Avec Valon Behrami, les Toscans ont été rejoints à 3' de la fin sur un penalty de Sebastian Giovinco. La Viola avait déjà pris l'avantage une fois par Nastasic (15e) avant de se faire rattraper par une réussite d'Okaka (28e).
Enfin, en match de rattrapage de la 22e journée, Catane est allé faire 0-0 à Cesena (sans von Bergen blessé).

ATS