Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

De fortes chutes de pluie ont frappé le sud de l'Italie mardi soir. Elles ont causé des glissements de terrain qui ont fait un mort et trois disparus en Sicile et provoqué le déraillement d'un train en Calabre, ont indiqué les autorités locales

La coulée de boue a détruit plusieurs maisons de la commune de Saponara près de Messine. Mercredi matin, seul le corps d'un garçon de sept ans avait été retrouvé. Mais, selon les secouristes, une femme de 24 ans, un père de 55 ans et son fils de 25 ans, ont été aussi ensevelis dans la coulée de boue et doivent être morts.

Non loin de là, en Calabre, le train qui relie Lamezia Terme à Catanzaro a déraillé après de fortes pluies qui ont provoqué des éboulements sur cette ligne locale. La vingtaine de passagers qu'il transportait ont été soignés sur place pour des contusions légères.

Le mauvais temps devrait continuer mercredi en particulier dans les zones de Catanzaro et de Messine, ce qui a incité les autorités à fermer certaines écoles. Environ 50 personnes ont été isolées dans la zone de Messine par la crue d'un torrent qui a aussi fait s'écrouler un pont.

Côte orientale

La pluie a également frappé la côte orientale de la Sardaigne et les écoles ont été fermées dans la zone de Nuoro, ainsi que dans une partie de Cagliari. Des inondations et glissements de terrain ont été signalés, notamment près de Cagliari, ainsi que des problèmes de circulation automobile.

Même chose dans les Pouilles, dans le sud-est, tandis qu'en Ligurie au nord des rafales de vent ont provoqué des chutes d'arbres, des difficultés sur les autoroutes et à l'aéroport de Gênes.

ATS