Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rome - Un entrepreneur du bâtiment italien, qui avait dénoncé la mafia sicilienne pour racket et fait faillite quand les clans l'ont privé de tout contrat, a mis en vente ses organes via Internet. Il affirme avoir été abandonné à son sort par les autorités.
Huit personnes avaient été arrêtées quand l'homme les avait dénoncées pour extorsion de fonds à Agrigente, en Sicile. Les clans mafieux se sont alors vengés, s'arrangeant pour le pousser à la faillite.
"Je vends mes organes pour empêcher mon entreprise de couler et essayer de garder un toit au-dessus de nos têtes", a expliqué l'homme de 44 ans. Dans son blog, il annonce qu'il ne lui reste qu'"une seule chose à faire pour nourrir sa famille: vendre (ses) organes, en commençant par les reins".
"Ne croyez pas que je plaisante. Je suis ouvert à toute offre de quelqu'un qui cherche un rein, un morceau de foie ou une jambe (...) Je suis prêt à tout pour empêcher la mafia de gagner", a-t-il souligné.
"Si quelqu'un est intéressé qu'il m'envoie un e-mail. Mieux vaut mourir debout que vivre à genoux. Que la mafia aille se faire voir, rebellez-vous!", ajoute-t-il.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS