Navigation

Ivres, des gardes du corps d'Obama sont limogés

Ce contenu a été publié le 26 mars 2014 - 10:08
(Keystone-ATS)

Trois agents du Secret Service, chargés de protéger le président américain Barack Obama aux Pays-Bas cette semaine, ont été rapatriés aux Etats-Unis après une nuit de beuverie, a rapporté le "Washington Post". Ils ont été sanctionnés pour manquement à la discipline.

"L'un d'eux a été trouvé ivre mort dans le hall d'un hôtel" d'Amsterdam dimanche matin, la veille de l'arrivée du président américain aux Pays-Bas pour un sommet sur la crise ukrainienne, a indiqué le "Post", citant trois sources anonymes ayant eu connaissance de l'incident.

Le Secret Service, police d'élite chargée de la sécurité du président américain, avait déjà fait l'objet d'un scandale en avril 2012. Il mettait en cause des agents et des prostituées lors d'un déplacement de M. Obama à Carthagène, en Colombie.

Mise à pied administrative

Dans le cas présent, "le comportement présumé (des agents) violerait les nouvelles règles adoptées par le Secret Service" après le scandale colombien, a souligné le "Post". Des agents avaient bu de l'acool et ramené des prostituées à leur hôtel avant l'arrivée de M. Obama dans la ville des caraïbes.

Le porte-parole du Secret Service a confirmé que l'agence "avait en effet renvoyé trois employés chez eux pour des raisons disciplinaires". Ils font l'objet d'une mise à pied administrative pendant la durée d'une enquête.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.