Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trois jours après sa médaille d'or sur le 200 m 4 nages, Jérémy Desplanches a connu moins de réussite sur le 400 m 4 nages aux Européens de Glasgow. Il a été éliminé dès les séries.

A l'occasion de la dernière journée des compétitions en bassin, le Genevois de 24 ans s'est contenté d'un décevant 4'20''89, synonyme de 17e place dans ces séries. Il est resté à près de 8'' (!) de son record de Suisse et à 7'' de sa meilleure performance de la saison.

"C'est simplement nul, j'était complètement HS, a commenté le récent champion d'Europe au micro de la RTS. C'était surtout deux fois trop long ! Le 400 m est une course que je n'affectionne pas. C'est l'une des épreuves les plus dures au monde. Mais la boucler en 4'20'' avec tous les efforts fournis, ça fait mal. Peut-être que ces deux jours de pause sans compétition ne m'ont finalement pas servi."

Le Hongrois David Verraszto s'est montré le plus rapide des séries du 400 m 4 nages en 4'14''18. Pour accéder à la finale, il aurait fallu nager en 4'17''77. Il n'y avait pas de demi-finales dans cette discipline.

Pas de finale pour les relais

Le relais 4 x 100 m 4 nages messieurs a manqué en 3'39''21 de 0''26 le record de Suisse datant de trois ans. Thierry Bollin, Yannick Käser, Noè Ponti et Nils Liess se sont classés au 11e rang parmi 20 nations. Pour participer à la finale, il fallait réussir un temps de 3'36''77.

Chez les dames, le relais 4 x 100 m 4 nages qui alignait Nina Kost, Lisa Mamié, Svenja Stoffel et Maria Ugolkova a pris la 10e place sur 16 nations. Le quartette a pulvérisé le record de Suisse de mai 2016 de 4''83. Il a manqué une demi-seconde aux Suissesses pour participer à la finale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS