Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Jérémy Desplanches sous les 1'59''

Jérémy Desplanches a fait mieux que remplir sa mission lors de la dernière journée des championnats de Suisse en grand bassin, cueillant l'or sur 200 m 4 nages avec un chrono prometteur (1'58''66).

Aux Vernets à Genève, Svenja Stoffel a quant à elle décroché une ultime limite pour les Européens de Glasgow sur 100 m papillon.

Finaliste mondial sur sa discipline de prédilection l'an dernier à Budapest, Jérémy Desplanches avait annoncé à son arrivée à Genève vouloir réussir moins de 1'59'', son seul objectif chronométrique du week-end. "Je visais finalement moins de 2' en raison de mon état de forme", a souligné le Genevois de 23 ans, qui est en pleine phase de préparation et doit donc composer avec une fatigue évidente.

"Je suis donc content. Je suis ravi de constater que je peux faire quelque chose de bien même lors de la dernière journée d'une compétition", a poursuivi Jérémy Desplanches qui, pour comparaison, s'était contenté d'un chrono de 2'00''06 sur 200 m 4 nages douze mois plus tôt dans le même bassin des Vernets lors des championnats de Suisse 2017.

De bon augure donc dans l'optique des championnats d'Europe de Glasgow (3-9 août), où il peut envisager un podium. Jérémy Desplanches va d'ailleurs remettre sans tarder l'ouvrage sur le métier. "Je m'envole demain matin (réd: lundi matin) pour Nice, et je serai déjà dans le bassin l'après-midi pour reprendre l'entraînement", a glissé le Genevois, qui ne prévoit pas la moindre coupure avant le rendez-vous de Glasgow.

Quinze nageurs et nageuses qualifiés pour Glasgow

Sacrée sur 100 m papillon en 59''61, la Grisonne Svenja Stoffel (20 ans) est la huitième athlète à avoir réalisé une limite individuelle pour les Européens 2018 dans ces joutes après Lisa Mamié, Thierry Bollin, Noé Ponti, Jacques Läuffer, Sara Staudinger, Nina Kost et le Genevois Roman Mityukov. Le "cas" de la nageuse d'Uster-Wallisellen Nina Kost, qui a satisfait aux exigences sur 50 m dos, reste néanmoins en suspens: elle est en attente de la confirmation par la Fédération internationale (FINA) de son changement de nationalité.

Jérémy Desplanches, Maria Ugolkova, Yannick Käser et Nils Liess avaient déjà leur ticket pour l'Ecosse en poche avant ces joutes. Noémi Girardet, Léoni Richter et Sasha Touretski ont quant à elles décroché leur qualification seulement pour un relais. Ce sont donc, en incluant Nina Kost, pas moins de quinze nageuses et nageurs qui ont leur ticket pour Glasgow en poche. "Je suis vraiment très satisfait", a lâché Markus Buck, responsable de l'élite au sein de Swiss-Swimming. La sélection officielle sera dévoilée courant avril.

Un deuxième titre individuel pour Ponti

Noé Ponti (16 ans) a par ailleurs conclu en beauté ce rendez-vous genevois. Le prometteur Tessinois a glané une cinquième médaille individuelle, raflant un deuxième titre à l'occasion du 100 m papillon (en 53''86, alors qu'il a déjà réalisé 52''89 sur la distance). Il avait déjà remporté le 200 m papillon, devant Jérémy Desplanches, obtenant également deux fois l'argent (400 m libre et 50 m papillon) ainsi que le bronze sur 200 m dos.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.