Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Johannesburg - Le dirigeant d'extrême droite sud-africain Eugene Terreblanche a été tué samedi dans sa ferme. Son corps a été trouvé sur son lit, avec des blessures au visage et à la tête, a déclaré le porte-parole de la police, Adele Myburgh, cité par l'agence SAPA.
Agé de 69 ans, le leader du Mouvement de résistance afrikaner a été attaqué et tué dans sa ferme du nord-ouest, apparemment à la suite d'une querelle avec deux de ses employés, dont un mineur, pour des salaires impayés, selon SAPA. Les deux hommes ont été arrêtés et inculpés de meurtre, ajoute-t-elle.
Eugene Terreblanche, qui avait milité pour le maintien de l'apartheid au début des années 1990, vivait dans un anonymat relatif depuis un certain temps.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS