Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A la suite de l'abandon par la Banque nationale suisse (BNS) du taux plancher franc/euro, le manufacturier de montres de très haut de gamme Jaeger-LeCoultre a augmenté ses prix sur le marché européen de 5%. D'autres mesures ne sont pas exclues.

"Nos prix, du jour au lendemain, ont surenchéri de 15%", dit Daniel Riedo, directeur général (CEO) de la marque appartenant au groupe de luxe genevois Richemont dans une interview publiée lundi par le quotidien "L'Agefi" dans son supplément mensuel "Indices".

"Notre première réaction a consisté à augmenter nos prix de 5% sur le marché européen au 1er février. Nous attendons de voir à quel niveau va se stabiliser demain le franc suisse. S'il doit se renchérir encore, nous devrons envisager une deuxième phase d'adaptation, être plus créatifs et développer des produits à un prix acceptable pour notre premier segment de clientèle", ajoute M. Riedo.

Jaeger-LeCoultre "propose des modèles à partir de 4000 francs jusqu'à plus de 1 million de francs. Pour cette clientèle d'entrée de gamme, une augmentation de 15% devient significative, alors que pour les grands collectionneurs de nos pièces d'exception, cette sensibilité est moindre", explique le CEO de la marque.

Actuellement, Jaeger-LeCoultre compte quelque 1300 collaborateurs à la Vallée de Joux (VD). S'y ajoutent 350 à 400 sur les plates-formes à l'étranger et dans ses boutiques, précise encore M. Riedo.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS