Le fabricant de voitures de luxe britannique Jaguar Land Rover a annoncé vendredi qu'il allait fabriquer des véhicules électriques au Royaume-Uni, une bonne nouvelle pour l'industrie automobile britannique en proie aux incertitudes concernant le Brexit.

L'usine de Castle Bromwich (centre de l'Angleterre) sera reconvertie pour accueillir la fabrication des nouveaux modèles, en commençant par la nouvelle Jaguar XJ électrique, a expliqué JLR dans un communiqué. C'est sur ce site qu'étaient assemblés jusqu'à présent les modèles essence et diesel de la Jaguar XJ, qui ne seront plus produits désormais.

"Le futur de la mobilité est électrique et nous sommes engagés, en tant qu'entreprise britannique visionnaire, à fabriquer notre prochaine génération de véhicules zéro-émissions au Royaume-Uni", a déclaré Ralf Speth, directeur général de Jaguar Land Rover (JLR).

Le constructeur a aussi annoncé que son nouveau centre d'assemblage de batteries, situé près de Birmingham, serait opérationnel à partir de 2020. JLR explique que le centre devrait avoir une capacité de production de 150'000 unités par an.

Les ouvriers de l'usine de Castle Bromwich, qui fabrique aussi d'autres modèles Jaguar diesel et essence XE, XF et F-Type, ont appris que leurs emplois seraient maintenus, alors que l'industrie automobile britannique est sous le coup d'une série de mauvaises nouvelles dans le contexte incertain du Brexit.

Jaguar Land Rover avait annoncé récemment devoir supprimer 4500 emplois afin d'économiser 2,5 milliards de livres (3,1 milliards de francs) pour investir dans les voitures électriques. Le constructeur prévoit d'offrir une motorisation électrique pour tous ses modèles dès 2020.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.