Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athlétisme - Usain Bolt a lancé sa saison olympique en beauté. Le roi du sprint jamaïcain a avalé son premier 100 m individuel de l'année en 9''82 à Kingston lors du Jamaica Invitational.
Bolt n'a pas pris le meilleur départ, mais il a contrôlé à partir de la mi-course pour s'imposer facilement devant ses compatriotes Michael Frater (10''00) et Lerone Clarke (10''03).
Dans un vent légal de 1,80 m/s, "la Foudre" a signé la meilleure performance mondiale de l'année sur la ligne droite. Le triple champion olympique en titre (100, 200, 4x100) a surtout levé tous les doutes nés d'un début de saison deux fois repoussé et d'une visite inopinée chez un célèbre médecin sportif allemand d'abord déguisée en "voyage d'affaires en Europe".
"Je trouve que c'est un bon début. C'est bien meilleur que la saison passée, ce qui me fait dire que je suis en bien meilleure forme cette année", a indiqué Bolt, qui avait ouvert sa saison 2011 avec un chrono de 9''91 lors de la réunion de la Ligue de diamant de Rome le 26 mai. "L'exécution n'était pas parfaite. Mais cela reste satisfaisant pour une première course", a-t-il ajouté.
"Ma fin de course est mon point fort, j'essaye donc de travailler la première phase. A mesure que je cours, ça va se mettre en place", a aussi déclaré le Jamaïcain, qui s'alignera trois fois sur 100 m (Ostrava 25 mai, Rome 31 mai, Oslo 7 juin) avant les sélections jamaïcaines pour les JO de Londres, fin juin.
Si la performance de Bolt au Jamaica Invitational est une indication en vue des JO, alors le Jamaïcain peut partir confiant: le 3 mai 2008, il avait réalisé 9''76 à Kingston dans le même vent que samedi (+1,8 m/s) avant de se parer trois fois d'or aux Jeux de Pékin. "Le meilleur est à venir", a-t-il d'ailleurs assuré sur Twitter quelques heures après la réunion.
Champion du monde en titre sur 100 m et parternaire d'entraînement de Bolt, Yohan Blake a montré samedi qu'il n'était pas en reste en réalisant la meilleure performance mondiale de la saison sur 200 m (19''91). Un temps qu'il a qualifié de "merveilleux", trois semaines seulement après avoir claqué un chrono de 9''90 sur 100 m dans de mauvaises conditions météo, déjà dans le Stade National de Kingston.

ATS