Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les hôpitaux indiens sont souvent mal équipés et manquent cruellement de personnel (archives).

KEYSTONE/AP/MAHESH KUMAR A

(sda-ats)

Deux médecins indiens ont été suspendus après que la jambe amputée d'un patient a été utilisée pour lui servir d'oreiller, ont annoncé dimanche les autorités hospitalières locales. Une enquête a été ouverte.

"Nous avons mis en place un comité de quatre personnes pour établir, qui a posé la jambe amputée sous la tête du patient", a déclaré le responsable de l'hôpital de Jhansi, dans le centre du pays.

"Des mesures fermes vont être prises s'il s'agit d'une faute de notre personnel", a-t-il ajouté après la diffusion d'images montrant le patient sur une civière avec sa jambe amputée sous sa tête.

Hôpitaux mal équipés

Le patient de 28 ans a été grièvement blessé dans un accident de bus. Ses proches ont indiqué à la chaîne locale NDTV que le personnel de l'hôpital avait refusé de lui donner un oreiller.

"Quand nous sommes arrivés à l'hôpital, nous avons vu que sa jambe a été utilisée comme oreiller", a indiqué l'un d'eux. "J'ai demandé à plusieurs reprises aux médecins d'intervenir, mais ils ont refusé", suggérant aux proches d'acheter eux-mêmes un oreiller au marché local, a-t-il poursuivi.

Les hôpitaux publics indiens sont souvent mal équipés, sous-financés et manquent cruellement de personnel.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS