Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au moins neuf personnes sont mortes dans l'effondrement partiel d'un tunnel autoroutier au Japon dimanche, a annoncé un média nippon lundi. La police a ouvert une enquête pour négligence. L'exploitant de l'autoroute a affirmé n'avoir relevé aucune anomalie lors d'une inspection réalisée en septembre.

Un précédent bilan établi par l'Agence nationale de gestion des incendies et des catastrophes naturelles faisait état de six tués, dont cinq personnes carbonisées dans leur véhicule en flammes et un chauffeur routier extrait blessé de son poids lourd mais décédé ensuite à l'hôpital.

L'agence Kyodo a fait état lundi matin de trois décès supplémentaires, ceux de trois personnes âgées, un homme et deux femmes, qui roulaient dans le même véhicule.

L'accident a eu lieu dimanche vers 08h00, lorsque la voûte du tunnel s'est affaissée sur une portion de cette autoroute très fréquentée à environ 80 km à l'ouest de la capitale japonaise. Des véhicules ont été écrasés et un incendie s'est déclenché.

Le ministère japonais des Transports a ordonné lundi l'inspection de tunnels autoroutiers construits sur le même type que celui qui s'est partiellement effondré dimanche.

Le tunnel de Sasago où a eu lieu la catastrophe est l'un des plus longs du Japon (4,7 km). Il traverse des reliefs non loin du mont Fuji et se trouve sur la voie express très fréquentée de Chuo reliant Tokyo à l'ouest et au centre du pays.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS