Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux employées d'un zoo ont été tuées par des ours échappés de leurs cages au nord du Japon, a annoncé la police vendredi. Le parc, qui garde une trentaine d'ours bruns, est fermé aux touristes en cette saison, mais du personnel y travaillait.

Sur les trois employés présents dans le zoo Hachimantai (préfecture d'Akita) à ce moment là, l'un a pu s'échapper. Mais deux autres, deux femmes, ont été tuées.

En fin d'après-midi vendredi, la police estimait avoir repris le contrôle de la situation, après avoir tué six ours. Un porte-parole a expliqué qu'aucun animal ne semblait avoir quitté l'enceinte du parc. Le parc est normalement ouvert en été et les visiteurs sont autorisés à nourrir les ours.

Plusieurs milliers de plantigrades vivent au Japon, notamment sur l'île septentrionale de Hokkaido. Dans les zones reculées, des attaques contre les promeneurs sont recensées ponctuellement.

ATS