Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des images de vidéosurveillance montraient un voleur agile portant un cache-cou noir jusqu'au nez et une capuche jusqu'aux sourcils (image d'illustration).

KEYSTONE/EPA AFPI/TOSHIFUMI KITAMURA

(sda-ats)

Tout de noir vêtu, dissimulant son visage et se jouant des murs comme un ninja, il cambriolait des maisons depuis huit ans au Japon: la police est enfin parvenue à arrêter cet homme qui s'est avéré avoir 74 ans.

La police d'Osaka (ouest) a longtemps eu pour unique piste des images de vidéosurveillance montrant un voleur agile portant un cache-cou noir jusqu'au nez et une capuche jusqu'aux sourcils. "Il était habillé tout en noir, exactement comme un ninja", a déclaré mercredi à l'AFP un responsable du commissariat de Kawachi, un quartier de la métropole nippone.

Mais ce voleur habile a commis une erreur fatale en mai: son cache-cou a glissé devant une caméra, permettant à la police de l'identifier et de tenter de le prendre en flagrant délit.

Pourtant les enquêteurs ont longtemps été incapables de le suivre dans ses escapades nocturnes. "Quand il sortait la nuit, il était tout en noir... Il ne prenait jamais les rues ordinaires, il se faufilait dans des espaces étroits entre les maisons et courait en haut des murs", a justifié le policier. "C'était un pro".

Les policiers l'ont finalement arrêté en pleine nuit alors qu'il revenait dans sa cachette, une chambre abandonnée dans un immeuble, après avoir cambriolé un magasin d'électronique.

"Il détestait travailler"

Le voleur a déclaré en toute candeur durant son interrogatoire qu'il "détestait travailler et qu'il pensait que voler était plus rapide" pour gagner de l'argent, selon l'officier de police interrogé par l'AFP.

Il s'est aussi vanté de n'avoir besoin que de dix minutes pour s'introduire dans une maison, volant pour l'essentiel de l'argent liquide pendant le sommeil de ses habitants. "Si j'avais été plus jeune, je n'aurais pas été attrapé. Je vais décrocher maintenant, à 74 ans, je suis assez vieux", a-t-il encore déclaré à la police.

Le septuagénaire est poursuivi pour une impressionnante série de plus de 254 cambriolages en huit ans, d'une valeur totale de 30 millions de yens (plus de 260'000 francs).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS