Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tokyo - Le Japon, une des rares démocraties à maintenir la peine de mort, a pour la première fois montré à la presse la chambre d'exécution des condamnés à mort. Cent-sept détenus sont actuellement dans le "couloir de la mort" dans l'Archipel, dans l'attente d'être pendus.
Cette initiative vise à ce que le public puisse se faire une idée de cette sentence, soutenue massivement par l'opinion dans les sondages. "Cette occasion offerte aux médias va fournir des éléments au débat public sur le système de la peine de mort", a déclaré la ministre de la Justice, personnellement opposée au recours à la peine capitale.
Sur le sol d'une salle vitrée sans fenêtre, un carré rouge avec une croix au centre marque l'emplacement de la trappe qui s'ouvre sous les pieds du supplicié. Le mécanisme est déclenché par un des trois boutons-poussoirs fixés au mur d'une pièce contiguë, pressés simultanément par trois gardes qui ignorent lequel est actif.
Les condamnés sont généralement prévenus le matin, souvent une heure avant l'exécution, et les familles ne sont mises au courant qu'après, dénonce le groupe Amnesty International.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS