La production industrielle au Japon a augmenté de 2,0% en mai sur un mois, un résultat inférieur au chiffre préliminaire de 2,3% annoncé fin juin, en raison d'ajustements à la baisse relatifs à la fabrication de boisons alcoolisées, selon le ministère de l'Industrie.

La production des usines, indicateur extrêmement volatil, a été tirée par la fabrication de véhicules, d'équipements électriques et de télécommunications ainsi que par les machines industrielles, a précisé le gouvernement.

Les industriels japonais sont cependant inquiets des risques de baisse des commandes en provenance de Chine, pays dont l'activité industrielle est entravée par les taxes imposées par les Etats-Unis aux produits importés de Chine, ainsi que par le placement sur liste noire de sociétés chinoises afin de leur couper l'accès aux technologies américaines.

Or, le Japon est un important fournisseur de composants et équipements pour les produits assemblés en Chine.

Si bien que les exportations du Japon pourraient souffrir si aucun accord n'est trouvé entre Pékin et Washington.

Des discussions ont repris après la rencontre entre le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping fin juin au Japon, en marge du sommet du G20, mais jeudi M. Trump a de nouveau accusé la Chine de ne pas acheter des produits agricoles américains comme Pékin s'y était engagé selon lui, des propos qui ne sont pas de bon augure.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.