Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tokyo - Le Premier ministre japonais Naoto Kan a sauvé son poste à la tête du parti au pouvoir. Il a battu nettement son rival Ichiro Ozawa lors d'une élection interne ce mardi, ce qui lui permet de rester chef du gouvernement.
"Je suis déterminé à travailler de toutes mes forces pour le bien du Japon et des Japonais", a auparavant promis M. Kan, 63 ans, Premier ministre depuis à peine trois mois, s'exprimant devant un parterre d'élus nationaux du PDJ réunis dans un grand hôtel de Tokyo.
Il fait de l'emploi sa priorité politique et veut mener à bien une vaste réforme fiscale destinée à assurer la pérennité du système de protection sociale, tout en insistant sur la nécessité de la discipline budgétaire dans un Japon endetté.
"Si nous ne revoyons pas la manière dont notre pays fonctionne, nous ne serons pas capables de reconstruire le Japon", a lancé de son côté M. Ozawa, 68 ans, un poids-lourd du parti et vétéran de la politique nippone.
M. Ozawa a insisté sur le strict respect des promesses formulées par le PDJ avant sa victoire aux élections législatives d'août 2009, notamment l'augmentation des allocations familiales et la mise au pas de la bureaucratie, accusée d'avoir confisqué le pouvoir aux politiques.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS