Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quelque 2500 personnes ont pris part dimanche à la Gay Pride de Tokyo. Elles ont réclamé une plus grande tolérance de la société nippone à l'égard des minorités sexuelles. Les organisateurs espèrent pouvoir réunir 50'000 participants d'ici cinq ans.

En costume de carnaval ou en tenue de samouraï, les défenseurs des droits des communautés lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT), ainsi que des travailleurs et travailleuses du sexe, ont défilé dans le quartier populaire de Shibuya.

"Par rapport à New York ou Londres, au Japon l'attention portée au minorités sexuelles est assez faible", a déclaré Sayaka Kato, porte-parole de l'association Tokyo Rainbow Pride à l'origine de la manifestation. "Le Japon a encore du chemin à faire avant d'accepter la diversité", a-t-il dit.

ATS