Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tokyo - Naoto Kan, un ancien militant de gauche devenu partisan de la rigueur budgétaire, a été élu au poste de Premier ministre du Japon par le Parlement. Il remplace de Yukio Hatoyama démissionnaire après moins de neuf mois au pouvoir.
M. Kan, 63 ans, occupait les postes de vice-Premier ministre et ministre des Finances dans le gouvernement sortant. "La priorité est de revitaliser le pays et d'avoir un parti dont tous les membres peuvent se lever ensemble et proclamer avec confiance 'On peut le faire'", a-t-il déclaré avant le vote.
Ancien militant de gauche connu pour son tempérament bien trempé, un profil atypique dans l'univers politique nippon, il s'est fait remarquer dans les années 90 comme ministre de la Santé, lorsqu'il a poussé son administration à révéler un scandale de transfusion sanguine infectée au VIH.
Détenteur du portefeuille des Finances, il a adopté des positions réalistes face à la situation économique, en se prononçant publiquement en faveur d'une hausse de la taxe sur la consommation et d'un plafonnement de l'endettement public de la deuxième économie mondiale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS