Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Jardiniers amateurs et horticulteurs professionnels devraient se passer de tourbe d'ici 10 ans. Pro Natura attend du Conseil fédéral qu'il s'engage dans ce sens, la Suisse participant annuellement à la destruction de 1200 km2 de marais, principalement en Europe de l'Est, selon l'association.
La destruction de ces sites marécageux par la tourbe utilisée en Suisse représente chaque année un impact sur le climat de 280'000 tonnes d'équivalent-CO2, précise Pro Natura vendredi dans un communiqué. Sans compter les pertes sur le plan environnemental. Les marais abritent en effet des espèces animales et végétales rares et menacées et constituent une protection naturelle contre les crues.
Alors que l'exploitation de la tourbe en Suisse est interdite, Pro Natura exige une évaluation de l'interdiction d'importation de tourbe et l'élaboration d'une feuille de route en vue de son abandon.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS