Navigation

Jean-Christophe Cambadélis élu à la tête du PS français

Ce contenu a été publié le 15 avril 2014 - 21:44
(Keystone-ATS)

Le vice-président du Parti socialiste européen, Jean-Christophe Cambadélis, 62 ans, a été élu sans surprise nouveau patron du Parti socialiste français mardi soir. Il s'agit du dernier réajustement dans la majorité après la sévère défaite essuyée aux élections municipales.

Le député de Paris succède à Harlem Désir, exfiltré vers le gouvernement par le président François Hollande. Il a été élu par 67% des membres du conseil national (parlement du parti) pour un mandat qui s'étend jusqu'au prochain congrès, prévu en 2015.

Il avait face à lui un candidat issu de l'aile gauche, Sylvain Mathieu, inconnu du grand public et déclaré seulement mardi, qui a obtenu près de 33 % des voix.

Ancien militant trotskiste et responsable étudiant, Jean-Christophe Cambadélis a évolué politiquement jusqu'à devenir l'un des principaux lieutenants de Dominique Strauss-Kahn.

Redresser le parti

Il est perçu au sein du PS comme une personnalité habile et un fin manoeuvrier. Il va devoir redresser le parti après la débâcle des municipales qui ont vu le PS perdre plus de 100 villes.

M. Cambadélis a promis de soumettre aux militants sa feuille de route, résumée sous le concept des "3R: reformuler notre socialisme, rénover notre organisation et rassembler la gauche".

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.